Vous êtes ici : Accueil / Ressources / Ministère délégué à la Réussite Educative / Conseil national de l'innovation pour la réussite éducative (CNIRE)

Thèmes de travail du Conseil national de l'innovation pour la réussite éducative (CNIRE)


George Pau-Langevin, ministre déléguée chargée de la réussite éducative, et Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, ont installé, le 19 avril 2013 au Collège Aimé-Césaire, le Conseil national de l’innovation pour la réussite éducative (CNIRE), présidé par Didier Lapeyronnie, sociologue.

À l’issue de la première journée de travail, les membres du Conseil ont envisagé les trois thèmes de travail suivants pour cette première année :

  • l'engagement : les innovations pédagogiques et institutionnelles à l’intérieur de l’école
  • l'ouverture : famille et territoire
  • la compétence : formation initiale et continue des enseignants

Les groupes de travail se réuniront pour déterminer les problématiques et élaborer des propositions concernant chacun de ces thèmes.

Le conseil se réunira en séance plénière pour faire un point d’étape à l’automne prochain.

En ouvrant la journée, George Pau-Langevin et Vincent Peillon ont rappelé, respectivement,  l’importance des acteurs de terrain et le partage des expériences sur les territoires. Les pratiques innovantes doivent insuffler une nouvelle dynamique à l’intérieur de l’école mais aussi à l’extérieur car la réussite éducative se construit au-delà des murs de l’établissement.

Création du Conseil national de l'innovation pour la réussite éducative
Décret n° 2013-246 du 25 mars 2013

Présentation du Conseil national de l’innovation pour la réussite éducative 


Qu’est ce que le conseil national de l’innovation ?

  • Par décret, paru au journal officiel le 26 mars 2013, un conseil national de l’innovation pour la réussite éducative est mis en place.
  • Ce conseil est placé auprès de la ministre déléguée à la réussite éducative, George Pau-Langevin.
  • Il est créé pour une durée de 4 ans.
  • Ce conseil est présidé par Didier Lapeyronnie et compte 39 membres représentant les acteurs institutionnels, associatifs, économiques ainsi que des experts.

Pourquoi un conseil national de l’innovation pour la réussite éducative ?

  • Donner une impulsion forte favorisant l’innovation au sein de l’éducation nationale.
  • Accompagner la refondation de l’école par une réflexion sur le système éducatif.
  • Répondre aux difficultés rencontrées aujourd’hui par l’École pour faire réussir tous les élèves (résultats des enquêtes PISA, nombre d’élèves en situation de décrochage, etc.).
  • Identifier les pratiques innovantes existantes, mutualiser les bonnes pratiques et mettre en œuvre de nouvelles pratiques pédagogiques.

Quelles sont les missions du conseil national de l’innovation ?

  • Impulser l’esprit d’innovation en matière de réussite scolaire et de réussite éducative.
  • Proposer des orientations en matière de politique d’innovation dans le domaine de la réussite scolaire et éducative. Son champ de compétence s’étend à l’enseignement des premier et second degrés.
  • Faire expertiser et évaluer les pratiques innovantes mises en place dans les territoires.
  • Diffuser les pratiques les plus pertinentes.
  • Organiser le débat sur l’innovation avec les acteurs de l’innovation (responsables du système éducatif, chercheurs, représentants des associations, etc.).
  • Animer en lien avec la direction générale de l’enseignement scolaire qui le pilote le réseau des conseillers académiques recherche et développement, innovation et expérimentation (CARDIE).

Quelle est l'organisation de travail du conseil national de l’innovation ?

  • Le conseil se réunit au moins deux fois par an.
  • Il fixe chaque année son programme en fonction duquel l’ordre du jour des réunions est arrêté.
  • Le conseil organisera une fois par an une réunion nationale des conseillers académiques recherche et développement, innovation et expérimentation (CARDIE).
  • Le conseil remet un rapport annuel à la ministre chargée de la réussite éducative sur ses travaux, présentant ses observations et propositions.
  • Des groupes de travail ouverts à toute personne susceptible d’apporter une expertise sur la réussite éducative peuvent être mis en place.

Les membres du Conseil national de l’innovation pour la réussite éducative


Voir la liste des membres

source : http://www.education.gouv.fr